La vie au Domaine de l'Aya - Un Cours Génial !

Aujourd'hui, mon cours d'équitation sera génial, contrairement aux autres mercredis désastreux que j'ai passé les semaines précédentes, je vais monter mon poney
préféré ; Ice Tea ! Il n'est pas très rapide, mais me convient parfaitement, je ne suis pas une bonne cavalière, et les autres poneys sont trop durs pour moi. Enfin, ce n'est pas ce que dit Cassandre, ma monitrice, elle me dit toujours que je ne me fait pas confiance et que je suis une bonne cavalière, mais je ne la crois pas ! Pourtant, je m'obstine à continuer l'équitation et à dire à ma mère que je suis forte et que je me débrouille pas mal ! Je n'arrête pas de lui mentir ! Enfin bref, il faut que je me prépare !
Dans la voiture, je stresse un peu ; et si le cours ne se passait pas comme prévu ? Et si Ice Tea était énervé ? Et si je tombais violemment ? Que ce passerait-il, alors ? Maman verrais que je luis mens depuis le début ! Que je ne suis pas une bonne cavalière, comme je le luis dis si bien... On arrive, je descends de la voiture, et vais voir le panneau d'affichage au
club-house. Oh ! Je monte Éden, cette pouliche encore capricieuse, qui pars en coups de culs dès qu'on lui demande le galop ! Ho non, j'étais censée monter Ice Tea !
Je pars voir Marc, c'est le gérant du club et c'est lui qui s'occupe du panneau d'affichage, il doit être encore avec son cheval Sarrasin, un bel étalon  alezan.  Je me dirige vers son box, mais visiblement, il n'est pas là, je caresse gentiment Sarrasin et je repars donc au bureau. Là-bas, Marc est au téléphone, et lorsqu'il m'accueille, il est très énervé.
- Bonjour.
- Bonjour Marc ! Tu m'avais dit que je monterais Ice Tea, mais il est noté, sur le panneau d'affichage que je monte Éden, c'est normal ? Je peux changer, je n'aime pas trop cette ponette...
- Eh bien, Ice Tea, a eu un problème à l'antérieur droit hier, en plein cours, à cause d'un saut d'obstacle...
- Ouille... Et, je peux au moins monter un autre poney ?
- Alors...Est-ce que Kalinka fera l'affaire ?
Je réfléchis, Kalinka étais une belle ponette Fjord, mais plus grande et plus rapide...
- Oui. Je veux bien.
- Alors vas-y !
Je retrouve Kalinka au pré, toute sale et trempée. Ah, la Bretagne, un beau coin, malheureusement toujours de la pluie ! Pendant que je rêvasse, Kalinka en profite pour m'arracher la longe et partir brouter, je ne la laisse pas faire, et lui donne une tape sur le museau. Revenue, je vois une nouvelle fille blonde dans les écuries, quand je passe, elle ne dit même pas bonjour et me crie de me pousser.
- Hé toi là, pousse-toi un peu que je passe !
Timide, je me laisse faire et me pousse, tirant Kalinka avec moi. Quel culot ! Elle est nouvelle et se croit déjà capable de faire la loi dans l'écurie. J'attache Kalinka et la brosse, ensuite je mets mes affaires.
Pendant le cours, je vois bien que Kristy (la nouvelle), est très forte, elle monte Angel, une très belle jument, dont elle se vante car c'est la sienne (elle est assez riche, et le montre très bien, d'ailleurs !).
Cassandre commence à nous expliquer un nouvel exercice, on va sauter.
- Cassandre, je demande, est-ce que tu pourras baisser la barre pour moi s'il te plaît ?
- Oui, bien sûr. Tu passeras en dernière.
- Ok.
Pendant que je fais marcher Kalinka, Kristy s'approche de moi et  me glisse :
- Alors la débutante, on est obligée de baisser la barre, c'est trop haut pour toi ?
Et reparti en gloussant, vers les nouvelles amies qu'elle s'était faite. J'étais enragée ! Cela fait 3 ans que je fais de l'équitation, je ne suis plus une débutante, même si je ne suis pas très forte non plus. Cette rage me poussa à dire à Cassandre que finalement je sauterais la même hauteur que tout le monde. Quand ce fut à mon tour, je dus prendre mon courage à deux mains, et exécuta l'exercice, finalement, sans problèmes. Je clouait le bec à la nouvelle, mais en même temps, je commençais à dompter ma peur, et ça, c'était génial ! De plus Kalinka était superbe. Elle ne bronchait pas quand je lui demandais quelque chose, mais l'exécutait, bien en plus ! A la fin du cours, je fit même tout un tour de carrière au galop, sans peur, quand soudain Kalinka s'emballa, et partit à fond de train. Je fut très surprise quand à ma réaction, je me mit en arrière, me cala au fond de la selle, et ralentit calmement Kalinka.
- Très bien ! me lança Cassandre, quand j'eus réussi à arrêter ma ponette, très contente, je vois que tu fais des progrès ! Tu as très bien réagis !
Après avoir brossé et ramené Kalinka, je partis demander à Marc pour remonter, la semaine prochaine, Kalinka. Il a dit oui et qu'il était content que je veuille la remonter.
Quand ma mère vint me chercher, je lui raconta mon extraordinaire cours. Et le cours de la semaine se passa très bien aussi, et depuis Kalinka est ma ponette préférée !




By Horse4ever56

































Report abuse